Main Page Sitemap

Www sntri com tn concours


www sntri com tn concours

Dans ce secteur, on compte une boutique pour 64 habitants et une faible surface unitaire de moins de 18.
Par ailleurs, la taille des établissements est encore jugée trop petite pour espérer faire face à l'ouverture du marché tunisien ou investir sur les marchés étrangers.
Commerce et distribution modifier modifier le code Allée d'un supermarché Cette branche économique, qui emploie plus de 500 000 personnes et participe à 10,7 du PIB national, se divise en deux catégories.En effet, à compétence égale, leur salaire est deux fois moins élevé que celui d'un ingénieur français.(en) Africa Competitiveness Report 2007 (Forum économique mondial).Déjà, selon une enquête réalisée par l' Organisation de défense du consommateur au printemps, 77,6 des Tunisiens achetaient des produits vendus sur les marchés parallèles et 69,6 affirmaient qu'ils continuaient à acheter des produits imités et non contrôlés en sachant qu'ils sont dangereux pour.En dépit du développement des autres secteurs de l'économie nationale, l'agriculture conserve une importance sociale et économique : elle assure environ 11,5 du PIB et emploie 18,5 de la main-d'œuvre en 2007.Les régions de Nabeul et de Kairouan sont les deux premiers centres de production artisanales, la première pour la céramique et la seconde pour les tapis.Télécommunications modifier modifier le code Articles détaillés : Télécommunications en Tunisie et Internet en Tunisie.Le gouvernement ne lance cependant pas de véritables programmes avant 1987.Ces performances sont la conséquence d'importants efforts de soutien et de modernisation réalisés dans le cadre d'une politique de développement et de régulation des activités agricoles et rurales (crédits de la Banque nationale agricole, assistances techniques et salaire minimum) et d'une demande soutenue par l'augmentation.Université de Genève, Genève, 1999 Hamadi Tizaoui, La mondialisation de l'industrie tunisienne.Malgré cette baisse constante de la"-part du secteur dans le PIB, l'agriculture a enregistré des taux de croissance importants, notamment durant les années 1970 avec près de 8 par an 50, et a permis au pays d'atteindre un niveau de sécurité alimentaire suffisant.Elle cherche à attirer les capitaux étrangers, ce qui a conduit le gouvernement à réformer les lois sur les hydrocarbures en août 2000.



Dans ce contexte, le secteur privé «reste de taille modeste» et se trouve encore majoritairement composé de petites et moyennes entreprises (PME) familiales qui, selon les statistiques de l' Institut national de la statistique 34, contribuaient tout de même à 72 du PIB en 2006.
Cette baisse est toutefois compensée par l'apparition de nouveaux services comme les télécommunications et les services financiers, Tunis ayant eu tendance à supplanter quelque peu Beyrouth comme place financière privilégiée du monde arabe.
Les artisans sont représentés au niveau de la Fédération nationale de l'artisanat qui est rattachée à l'organisation patronale de l' Union tunisienne de l'industrie, du commerce et de l'artisanat.En mai 1964, les gagnants de la voix l' Assemblée nationale décrète l' expropriation des terres en possession étrangère appartenant principalement à des familles françaises mais aussi italiennes afin d'établir 300 fermes coopératives d'État.Mourad Teyeb, «Tunisie : deux milliards de dollars pour produire l'énergie solaire à l'Europe Kapitalis.Intégration internationale modifier modifier le code Exportations de la Tunisie en 2005 ( sources : Banque centrale de Tunisie 116 ) Importations de la Tunisie en 2005 ( sources : Banque centrale de Tunisie 116 ) Le principal partenaire économique de la Tunisie est l' Union européenne.PDF «Loi no 65-13 du, portant approbation du plan quadriennal 1965-68 Journal officiel de la République tunisienne, no 29, 1er-,. .Ratifiant le gatt en 1990 puis adhérant à l' Organisation mondiale du commerce en 1995, la Tunisie doit alors développer la compétitivité de ses produits et améliorer ses avantages comparatifs, pour augmenter les exportations de ses produits et avoir un accès plus libre aux marchés.


Sitemap