Main Page Sitemap

Pliage papier cadeau japonais


pliage papier cadeau japonais

Il y a des modèles que nous connaissons et des nouveautés, hors boîtes, des animaux notamment de somptueux éléphants que je rêve dapprendre à plier.
En ce qui me concerne, jai bénéficié du double statut dinvitée dhonneur et de débutante, et dans certaines situations cétait amusant.
Ce matin jassiste à latelier dAkiko Yamanashi sur la boîte Mont Fuji (superbement exposée, voir plus haut).
Notre venue pour une convention internationale dorigami était assez étonnante pour lui, mais son parcours depuis le Maroc en passant par Paris pour venir vivre à New York comme chauffeur de taxi ne manquait pas non plus de romanesque!Akiko a ouvert le bal : en découvrant cette base qui est tellement excellente que ses mains ont plié toutes seules, dit-elle Un adorable chat en 2D par Elsa Chen Une tortue en 2 D impeccable Un Père Noël terminé par Mark peu après l'atelier.Au bout de 2 heures de concentration intense, et assistée de Robert et Inès, jarrive à installer mes trois tables, voici lensemble : Remarquez-vous les imposants tableaux accrochés au mur?Comme nous sommes dans un établissement catholique, ce sont des portraits de hautes autorités ecclésiastiques.Un perroquet Un chien couché (j'ai oublié la race) Un cornet de glace, bienvenu avec cette chaleur!Mais laspect pratique est indéniable, tout fonctionne parfaitement, et même nos petits tracas de plomberie du premier soir seront vite résolus.Je découvre aussi les modèles de Janet cadeau super u point Yelle, que jaurai loccasion de croiser plusieurs fois grâce au hasard de lemploi du temps.Tout le monde na pas pu produire quelque chose immédiatement, mais la séance na pas eu un seul temps vide.Mais comment ça se referme?" ;-).Nous discutons avec Mélisande* et Anne de la création, du pliage minimaliste, nous plions ensemble le tout nouveau chat de Mélisande Anne ajoute un petit pli pour le bout du nez : la perfection!



Mais aujourdhui, les reflets dans les vitres de protection effacent ces personnages, et lœil est très attiré par la multitude de petits objets posés sur les tables.
Inès aura la chance dassister à ses ateliers.
Quelques mots dexplication simposent, en fait il sagit de faire face à un casse-tête bien réel : comment répondre aux désirs de 500 participants environ sur 35 ateliers simultanés, limités à 25 places?Comme il est guitariste, nous échangeons nos expériences dans les deux domaines, symétriquement opposées, puisquil trouve lorigami plus difficile que la musique et moi linverse.Tout cela pour dire quavant le départ, à cause de lampleur de lévénement, la gestion nous paraissait bien protocolaire et un peu rigide Fort heureusement, cette impression a totalement disparu dès que nous avons rencontré les personnes bien vivantes et réelles surplace.Avec le sentiment du devoir accompli, nous pouvons pleinement profiter de ces quelques heures de vraies vacances.Après avoir trié les photos prises par Robert et moi et aussi celles dInès pendant plusieurs jours, et retrié avec Robert pour finir, jai le plaisir de vous livrer un compte rendu du fabuleux voyage des 3Toulousains qui allèrent plier du papier à New York.Dès le début, dans la salle daccueil des participants, les photos didentité dAkiko et moi étaient projetés sur 2 grands écrans façon «Wanted» mais sans le montant de la récompense.Au micro, Jan Polish fait les annonces du jour elle présente les invitées et encourage chacun à les solliciter à tout moment.Dès lors je me suis mise en chasse pour trouver de jolis papiers japonais histoire de me constituer mon propre essaim coloré.Partout sur le campus, des écureuils gris se promènent, ils ne sont pas plus craintifs que les pigeons chez nous.Cette expo est dirigée par Louise.

Un peu d'audace : 2 dimensions et demi (concept!) Et voici le CP!


Sitemap